English

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

titre senegal

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

contacts réservation    


Le Sénégal est un pays de contrastes et de couleurs dont le nom provient du fleuve formant la frontière au nord avec la Mauritanie...

 

Climat
Géographie
Faune et flore
Economie, politique

  Petite-côte Politique, religions

...il est bordé ensuite par le Mali, la Guinée et l’Atlantique.

Populations
Art et culture

Climat
Le climat est exceptionnel au Sénégal. C’est une des raisons d’ailleurs, pour laquelle vous avez choisi de passer des vacances…Le soleil brille plus de 3000 heures par an soit environ 340 jours !!!! Il existe deux saisons :

• la saison sèche d’octobre à mai, est donc sans pluie, avec des températures variant de 23° à 30-35° sur le littoral et s'accentuant vers l'intérieur du pays. Le vent du nord, l'harmattan, souffle de temps en temps pendant cette période, emportant le sable ocre jaune ou rouge, et colorant ainsi le paysage.

• La saison des pluies appelée "hivernage", de fin juin à septembre, est caractérisée par des précipitations violentes mais courtes. Le taux d'humidité étant important, la chaleur est plus étouffante qu'en période sèche. Toutefois c'est pendant cette période où tout reverdit, où l'on sème et où vous pourrez admirer toute la flore tropicale, tant les paysages se transforment comme par enchantement.

La température de l'océan varie entre 18° et 33°.
janv
févr
mars
avr
mai
juin
juil
août
sept
oct
nov
déc
22
18-20
18-20
21
23
26
30
33
33
31
26
26

Géographie
Etendu sur 196 192 km² (moins de la moitié du territoire de la France), le Sénégal est relativement plat ; les dunes de sable caractérisent le paysage surtout le long des côtes.
Amateur de montagne attention : les reliefs apparaissent au Sud-est avec le massif de Fouta-Djalon, dans le Niokolo-Koba, le sommet le plus haut, le mont Assirik, culmine à 311m ! Quelques petites falaises sont très appréciables sur le rivage de l'océan, notamment vers Popenguine sur la Petite-Côte.

L’intérieur du pays est plutôt désertique, la végétation apparait plus au sud-ouest, notamment en Casamance. Le Sénégal est situé dans l’hémisphère NORD, non loin du méridien de Greenwich. La capitale est Dakar qui compte 3 millions d’habitants environ.

arts du Sénégal

La faune et la flore affichent une diversité très intéressante que vous pourrez observer au gré de votre voyage, mais aussi à travers les différents parcs du pays: Djoudj 16000ha, Langue de Barbarie 12000ha, Iles de la Madeleine 5000ha, Niokolo-koba 193000ha !, Delta du Saloum 73000ha, réserve de Popenguine et réserve de Bandia, plus petites, mais présentant aussi un intérêt certain.


L’économie du pays, hormis le tourisme essentiellement français à 75% qui tend à se développer, concerne la pêche, la culture maraîchère (arachide, riz, mil, canne à sucre…), la conserverie, huilerie, savonnerie, textile, raffinerie de pétrole. Cependant les importations de divers produits comme notamment le riz (base de la nourriture) restent importantes, tant le Sénégal ne peut assurer son autonomie alimentaire. Les exploitations sont souvent familiales et sans machines, le rendement faible.
Le cheptel composé d’ovins et de bovins représentant 8 millions de têtes, est aussi une composante importante de cette économie.

HAUT DEPAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HAUT DEPAGE

La politique : le Sénégal est une république laïque et bien entendu démocratique. Son Président actuellement Macky SALL a été élu en mars 2012 pour un mandat de 5 années succédant à Adoulaye WADE au pouvoir depuis 12 ans. En 1960, l’indépendance du pays a été proclamée, avec pour 1er Président de la République sénégalaise Léopold Sedar Senghor poète et politicien.

La religion : Le Sénégal est un pays musulman à 90%, les 10% autres sont catholiques ou animistes. Certaines régions, comme Thiès, Fatik et Kaolac, sont en majorité catholiques. Il existe une vraie entente entre les communautés, et la religion a une part importante dans la vie quotidienne.
De nombreuses fêtes religieuses (extrait de senegalaisement.com) ont lieu toute l'année mais c'est aussi le moment où les budgets des sénégalais explosent tant ces fêtes sont onéreuses (nourriture, habits, cadeaux, griots...).

et les marabouts : trois sortes de marabouts sont présents au Sénégal :

  • les marabouts "de ficelles"... qui sont des charlatans.
  • les marabouts animistes qui sont plutôt des diseurs de bonne aventure. Ils sont consultés pour avoir plus de chance, d'amour, ou éloigner les maladies.
  • les marabouts religieux, musulmans, souvent notables, sont pris très au sérieux. Ils hébergent les "talibés", enfants souvent orphelins, qui sont tenus de mendier pour pouvoir manger. Certains grands marabouts religieux, assez riches, prennent une place de plus en plus grande dans la vie politico-sociale du Sénégal.

La population : 11 à 12 millions d’individus aujourd’hui peuplent le pays. La majeure partie vit dans les campagnes. Cette population rurale représente 55% de l’ensemble. 25% de la population habitent Dakar avec presque 3 millions d’habitants.
55% sont des jeunes de moins de 20 ans.
22 ethnies existent dont les plus connues sont :

 

HAUT DEPAGE

 

 

 

 

 

 

HAUT DEPAGE

 

 

  • les Wolofs, la plus importante ethnie du pays représente 40% de la population. 80% des sénégalais parlent le wolof. Leur fonctionnement est plutôt hiérarchique. On les retrouve dans tout le Sénégal.
  • les Sérères, 16% de la population sont davantage sur la Petite-Côte, à Thiès et dans le siné saloum. Ceux sont eux qui au 12ème siècle ont refusé l’islamisation en fuyant la région du fleuve. Aujourd’hui ils sont plus animistes et chrétiens mais ont tendance à s’islamiser quand même.
  • les Lébous sont sur Dakar, Yoff et sur la Petite-Côte. Ce sont les personnes les plus agées qui ont le pouvoir, et leur fonctionnement social est plutôt démocratique contrairement à la tendance des Wolofs.
  • les Peuls, 13% de la population sont des nomades avec les troupeaux de zébus allant ça et là au gré des transhumances, mais d’autres sont sédentarisés. Les uns et les autres ne se mélangent pas. Ils ont combattu l’islamisation pour se laisser islamiser par la suite… le zébu est une vache sacrée dont hériteront les enfants.
    Tradition, superstitions et légendes se transmettent de génération en génération.
  • les Toucouleurs, 10% de la population vivent dans la vallée du fleuve Sénégal. Ce sont aussi des nomades qui ont voulu islamiser le pays, ce que les autres ethnies n’ont pas forcément apprécié.
  • Les Diolas, 10% de la population, installés du côté de la Casamance, sont animistes et/ou chrétiens et ont longtemps lutté contre leur islamisation.
  • Les Maldingues habitent toute l’Afrique de l’ouest. Ils sont organisés en hiérarchie stricte et les femmes et les jeunes n’ont pas droit à la parole. A la conquête de terres nouvelles, ils participèrent aussi à la propagation de l’islam.
  • Les Bassaris, sont peu nombreux et vivent dans le sud-est du pays, dans la brousse. Ils ont conservé les traditions, les rites, sont cultivateurs et chasseurs.

    Les Diallonkés, les Bédiks, les Balantes, les Mankagnes, les Manjaks, les baïnouks, les Pépels, etc…. sont d’autres petites ethnies peuplant ce magnifique pays multi-ethnies, multi-traditions, multi-cultures, multi-croyances. La diversité de ces peuples fait la richesse de ce pays.

HAUT DEPAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

HAUT DEPAGE

 

Art et culture :
Musique et danse : vous pourrez rencontrer beaucoup de musiciens au Sénégal comme Youssou Ndour, Ismaël LO, Baaba Maal, les frères Guissé, Nakodgjé, Tidiane et Dieuf Djeul, Doudou N’Dyaye, PBS groupe de rap très en vogue, Toure Kunda, et bien d’autres encore même moins connus. La musique fait partie de la vie quotidienne en Afrique. Tous ces musiciens font danser le pays sur différents rythmes entre tradition et modernité.
Le mbalax, (mbalar), style qui s’est imposé comme référence musicale en Afrique est le rythme traditionnel wolof sur lequel on peut rajouter aussi une tendance : folk, salsa , rock, reggae, jazz…Mais pour les purs du jazz et l’afro-jazz ou de la typique musique, ne vous inquiétez pas, vous en aurez.

musique du Sénégalle sabar rythmes du Sénégalle djembé
L’instrument traditionnel du Sénégal n’est pas le djembé ou tam-tam qui servait auparavant à communiquer, mais le sabar, plus long et allongé sur lequel on joue avec une baguette debout. Un autre sabar plus petit sur lequel on joue assis, est nommé le gorong yéguel.
Aujourd’hui on n’entend moins ces tam-tams spontanément dans les rues, mais lors de cérémonies précises, ou animations organisées. Toutefois en allant au cœur des villages à la tombée de la nuit, vous aurez peut-être une chance….
L’art africain se rencontre dans l’artisanat et la décoration par une multitude d’objets comme les bijoux, la vannerie, les sculptures en bois ou en fer forgé, les peintures sous-verre ou « suuwere » les masques, les tableaux, les fresques murales, les tissus, les masques des danseurs etc…..
Souvent, les artistes populaires sont invités à expliquer ou à sensibiliser par leurs dessins, les personnes illétrées vis-à-vis des risques et des préventions des maladies (choléra, paludisme, sida). Mais ils peuvent être aussi utilisés pour la propagation politique.

Le cinéma sénégalais existe vraiment au travers de nombreux courts-métrages, moyens et longs métrages, présentés dans le pays mais aussi à l'étranger. Cependant, les salles de cinéma se font de plus en plus rares même si le public est là, désireux d'avoir un cinéma sénégalais qui fasse rire ou pleurer, loin des engagements institutionnels vers les pays occidentaux (festivals par exemple) trop rigides par leurs réglements.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Gastronomie : la cuisine sénégalaise est à base de mil ou de riz, assez relevée et agrémentée de poisson ou de mouton. Dans les familles dans lesquelles vous pourrez être invités, un plat unique est mis au milieu de la table ou sur le tapis, si vous mangez par terre, et chacun se sert.
Les 2 grands plats typiques du Sénégal sont le "tieboudienne" : un riz au poisson, le "poulet yassa" : poulet à la sauce d’oignons. Le mil a aussi une part importante dans la cuisine du pays. Il est utilisé en bouillie, en couscous, en boulette. Le zébu est exceptionnellement cuisiné pour les fêtes, car un peu plus cher que les autres viandes.
Le poisson reste cependant le met principal de la cuisine sénégalaise.

Le sport : Le foot-ball et la lutte traditionnelle sont les deux sports essentiels du Sénégal. De nombreux tournois sont organisés dans tout le pays. La musculation ne se pratique pas en salles comme dans les pays riches, même si celles-ci commencent à se créer, mais dans la nature, sur le bord de l'océan ou à la campagne.

A tous, BONNE DECOUVERTE ! ! ! ! !

 

HAUT DEPAGE

 

 

 

 

HAUT DEPAGE

 

 

 

 

 

HAUT DEPAGE

INFORMATION et RESERVATION
 

statistiques  
HAUT DE PAGE

 

index
Sénégal
Hébergement gîte
Activités
Formalités
Contacts réservations
Petite-Côte
Cases du gîte
Excursions visites
Vie pratique
Tarifs
Accueil
N'gaparou
Santé